Grande Odyssée Savoie Mont Blanc / 18/01/2019

Ce sont 55 compétiteurs avec leurs 450 chiens venant de 8 pays qui se sont inscrits à la prochaine édition de La Grande Odyssée Savoie Mont Blanc qui a lieu du 12 au 23 janvier 2019. Une 15ème édition qui s’annonce exceptionnelle !

la Grande Odyssée fait étape à la Plagne, au 2/3 de l’épreuve pour la 3ème année consécutive.

Etape : 67 km / 3140 m D+
Départ et arrivée à Plagne-Montalbert

 

Les places sont toutes parties en quelques heures à peine, entrainant la clôture des inscriptions, vingt heures seulement après l’ouverture. Preuve de l’énorme engouement suscité par la nouvelle formule de course en 9 étapes, organisée autour de plusieurs nouveautés :

Des étapes de mid-distance : la course se focalise sur la moyenne distance (des étapes de 30 à 45 kilomètres) et abandonne les étapes longues distances, compliquées à préparer en Europe continentale pour les mushers et rendues incertaines par les conditions d’enneigements variables.

La création de deux catégories : l’OPEN, pour les mushers ayant un pool de 12 chiens et LIMITED, pour les mushers ayant un pool de 8 chiens.

 

Un plateau de mushers exceptionnel

Les meilleurs mushers européens viendront challenger le français Rémy Coste, vainqueur en 2016 et 2018 :

L’allemand Heinrich Winter, légende du mushing, multiple vainqueur de l’Alpentrail, grande course de mid-distance (6 étapes), héritière de l’Alpirod.
La norvégienne Sissel Wolf Mølmen, partenaire de l’allemand Tom Andres, qui pilote à tour de rôle le meilleur team de mid-distance actuel, multiple vainqueur de la Norway Trail (6 étapes), course norvégienne, sœur de l’Alpentrail.
L’allemand Alfred Ulrich, vainqueur de La Grande Odyssée Savoie Mont Blanc mid-distance 2018.
L’allemand Ullrich Kuhn, double vainqueur de l’Alpentrail.
L’américain Bailey Cross Vitello, qui marque le retour des mushers américains sur la course, qui a une belle expérience des plus grandes courses par étapes nord-américaines comme la célèbre Wyoming Stage Stop.
Le russe Alexander Stolyarov, qui revient cinq ans après sa première participation à un trophée mais cette fois pour prendre part à la course complète et après avoir acquis une solide expérience dans des courses russes et finlandaises.
L’espagnol Iker Ozkoidi, vainqueur de la Pirena, course espagnole par étapes de référence, aujourd’hui disparue.
Le français Jean Combazard, 4ème à La Grande Odyssée Savoie Mont Blanc 2019, qui revient pour sa 11ème participation.

et 46 autres mushers de 8 nationalités différentes.
Pour retrouver l’intégralité des mushers cliquez ici : www.grandeodyssee.com/fr/14/mushers/

Le niveau s’annonce extrêmement relevé et la course particulièrement indécise.

Parmi les 450 athlètes canins, il y aura une grande variété dans les races de chiens de traîneau réunies sur la course. On trouvera les alaskan-hounds, sprinters ultra rapides et disciplinés, les huskies d’Alaska, héritiers de la ruée vers l’or, rapides et endurants, mais aussi les races ancestrales de chiens de traîneau que sont les huskies de Sibérie, les malamutes d’Alaska ou les esquimaux du Groenland.

 

http://www.grandeodyssee.com/fr/41/dossier-de-presse//