Coupe du monde de bobsleigh & skeleton : résultats

Coupe du monde de bobsleigh & skeleton : résultats

Connue pour son profil technique, l’unique piste de bobsleigh française accueille les équipes internationales pour la 4ème étape de la coupe du monde de bobsleigh et de skeleton les 10, 11 et 12 janvier 2020. Les athlètes français auront à coeur de performer sur leur piste, d’autant plus après les résultats d’une coupe d’Europe encourageante !

Dimanche 12 janvier : bob à 4

Dimanche 12 janvier, troisième et dernier jour de compétition avec l’épreuve de bobsleigh à quatre. Dans une ambiance survoltée, le public encourage les équipes internationales au départ de la piste. Aujourd’hui encore, les conditions météorologiques et la qualité de la glace ont permis de battre de nouveaux records. 

L’équipe française, Romain Heinrich, Alan Alais, Dorian Hauterville, Jérémie Boutherin, termine à la onzième place. Avec 1.21 seconde de retard sur le premier, nos athlètes peuvent être fiers de leur performance. 

Le podium

1 – Francesco Friedrich – Allemagne – 01:55.85*

2 – Johannes Lochner – Allemagne – 01:56.06 (+0.21)

3 – Oskars Kibermanis – Lettonie – 01:56.18 (+0.33)

4 – Nico Walthers – Allemagne – 01:56.54 (+0.69)

5 – Justin Kripps – Canada –  01:56.59 (+0.74)

6 – Hunter Church – USA –  01:56.60 (+0.91)

11 – Romain Heinrich – France – 01:57.06 (+1.21)

Pousseurs : Alan Alais, Dorian Hauterville, Jérémie Boutherin

Un podium qui assoit le classement général

Les médailles d’or et d’argent ont été remportées par l’Allemagne, également les deux premiers au classement générale en bobsleigh à 4 de l’IBSF (international bobsleigh & skeleton federation). Ils confirment donc un peu plus leur rang de leader dans la discipline, plus encore, Francesco Friedrich remporte une deuxième victoire sur la piste plagnarde.

Onzième place pour l’équipage français Comme pour l’épreuve de bobsleigh à deux, les sentiments sont partagés : un peu déçus par la 11ème place, ils sont en revanche heureux de leurs résultats et battent leur propre record sur la piste plagnarde. 

Le niveau de la compétition est très élevé. Nous sommes un peu en-deça de nos objectifs mais nous avons quand même battu notre record d’une seconde, c’est une grosse progression !

Romain Heinrich, pilote français

Ils se projettent vers les JO de 2022 avec le sourire :

Il nous reste trois ans jusqu’à Pékin et nous sommes encore jeunes en bob à 4. Nous sommes en train de bâtir une équipe, de construire un projet, dans la réalisation nous progressons donc c’est très positif .

Romain Heinrich, pilote français

Samedi 11 janvier : bob à 2

Ce samedi 11 janvier était consacré au bobsleigh à 2 avec en matinée l’épreuve féminine avec 14 équipages au départ et l’après-midi celle des hommes avec 22 équipages. Les vitesses ont frôlé les 130 km/h, soit moins d’une minute pour descendre les 19 virages de la piste Olympique de bobsleigh de La Plagne.Pour leur première participation en Coupe du Monde, Margot Boch et Carla Sénéchal ont réalisé une performance impressionante en se classant 6èmes ! Chez les hommes, Romain Heinrich et Dorian Hauterville accrochent une 9ème place, ils sont à la fois contents d’avoir battu leur chrono personnel mais déçus car ils espéraient un meilleur classement final.

Épreuve féminine (pilote / pousseur)

1 – Laura Nolte / Deborah Levi – Allemagne – 02:01.43*

2 – Christine de Bruin / Kristen Bujnowski- Canada – 02:01.64 (+0.21)

3 – Stephanie Schneider / Leonie Fiebig – Allemagne – 02:01.65 (+0.22)

4 – Kaillie Humphries / Lauren Gibbs – Etats-Unis- 02:01.80 (+0.37)

5 – Mariama Jamanka / Annika Drazek – Allemagne –  02:01.87 (+0.44)

6 – Margot Boch / Carla Senechal – France –  02:02.75 (+1.32)

Résultats complets

Après un début de saison placés sous le signe de la victoire (2 médailles d’or à Lake Placid) et une 4ème place à Winterberg en ce début d’année, l’américaine Kaillie Humphries doit encore se contenter d’être au pied du podium ici à La Plagne (+0.37). Ces deux déconvenues permettent malgré tout à l’actuelle leader de la coupe du monde de conserver sa place en tête du classement général.

Très performantes à la fois sur la phase de poussée et très rapides sur la partie pilotage, c’est aujourd’hui l’équipage allemand Laura Nolte / Deborah Levi qui s’adjuge l’or. Le deuxième et troisième équipages ont respectivement été le plus rapide  en franchissant la barre des 128 km/h et le meilleur en poussée, mais pas les 2 à la fois.

L’excellente surprise vient de l’équipage français composé de Margot Boch et Carla Senechal qui signe une 6ème place ! La première manche a été décisive dans cette performance : 8ème temps de poussée, Margot a récupéré et conservé 2 places dans la descente. La deuxième manche s’est avérée moins payante, mais a permis de consolider cette 6ème place.

Tout sourire à l’arrivée, les 2 jeunes femmes sont ravies du résultat de cette première course en coupe du monde, qui plus est à domicile.

Margot Boch confie qu’elle espérait un top 6, mission accomplie !

Épreuve masculine (pilote / pousseur)

1 – Francesco Friedrich / Alexander Schueller – Allemagne – 01:58.62*

2 – Oskars Kibermanis / Matiss Miknis – Lettonie – 01:58.78 (+0.26)

3 – Michaël Vogt/ Sandro Michel- Suisse – 01:58.86 (+0.34)

4 – Brad Hall/ Greg Cackett – Grande Bretagne – 01:59.04 (+0.52)

5 – Richard Oelsner / Tobias Schneider – Allemagne –  01:59.09 (+0.57)

6 – Dominik Dvorak / Jakub Nosek – République Tchèque –  01:59.13 (+0.61)

9 – Romain Heinrich / Dorian Hauterville – France – 01:59:43 (+0.91)

Résultats complets

L’équipage allemand leader de la coupe du monde de Francesco Friedrich / Alexander Schueller monte sur la plus haute marche du podium avec une avance non constestable, devant les letonniens Oskars Kibermanis /Matiss Miknis qui détiennent le meilleur temps de poussée. Les jeunes suisses Michaël Vogt / Sandro Michel complètent le podium avec un pilotage incroyable qui leur permet de remonter d’un dizième temps de poussée au 3ème temps final. Ces derniers frôlent les 130 km/h ! 

Neuvième place pour l’équipage français

L’équipage de Romain Heinrich réalise aujourd’hui son record personnel en termes de chrono, ce qui selon lui dans l’absolu n’est pas une mauvaise course même s’il espérait faire mieux dans le classement final :

« J’ai eu un pilotage un peu crispé pendant la première manche, la deuxième manche s’est bien déroulée avec un bon temps. Malheureusement, nous n’avons pas la meilleure glisse matériel en ce moment, il faut que l’on retrouve la glisse magique que l’on avait l’année dernière. »

Tous les regards sont désormais tournés vers la journée de dimanche pour l’épreuve de bob à 4. Suite à de bons entraînement, Romain et son équipe abordent la compétition sereinement :

« Il y a moins d’inconnu sur le matériel, il y a de nombreux amis présents, on est surmotivés. Les trajectoires seront différentes, on aura plus de phénomènes de vagues. A moi d’adapter le pilotage pour que le bob donne le maximum de glisse sur le fond de piste. »

Vendredi 10 janvier : skeleton

Vendredi 10 janvier, les athlètes internationaux se sont élancés en skeleton sur la piste de La Plagne. Pas moins de 13 nations étaient représentées par 48 athlètes féminins et masculins. Il aura fallu moins d’une minute aux plus rapides pour parcourir les 19 virages tête la première. Pour sa 1ère coupe du monde, la française Agathe Bessard prend la 16ème position.

Épreuve féminine

(=cumul des runs des deux manches)

1 – Elena Nikitina – Russie – 02:02.72

2 – Janine Flock – Autriche – 02:03.37

3 – Jacqueline Loelling – Allemagne – 02:03.58

Un podium sans surprise pour cette épreuve féminine. Les trois premières athlètes sont aussi le trio de tête du classement général de l’IBSF (International bobsleigh & skeleton federation). Elles confirment donc leurs positions.  Agathe Bessard prend la 16ème place chez les femmes. Pour son entrée dans le circuit coupe du monde, la seule skeletoneuse en lice est satisfaite de ses résultats, dépassant les 125 km/h sur le premier run !

J’ai fait une très belle première manche où j’allais vraiment vite (01:02.47) et même si j’ai perdu en vitesse en deuxième manche (01:02.71), je suis contente de mes résultats. J’ai pris beaucoup de plaisir à courir à domicile, surtout que les glaciers ont fait un super travail, la qualité de la piste était géniale

Agathe Bessard

Épreuve masculine

1 – Alexander Tretiakov – Russie – 01:58.90*

2 – Martins Dukurs – Lettonie – 01:59.27

3 – Sungbin Yun – Corée du Sud – 02:00.29

3 – Wengang Yan – Chine – 02:00.29

Quatre hommes sur le podium pour l’épreuve de skeleton ! La Russie remporte une deuxième médaille d’or et domine la discipline. Le Chinois Wengang Yan crée en revanche la surprise en prenant une deuxième troisième place alors qu’il figure au 15ème rang du classement mondial. 

* = Cumul des deux runs

Classement général IBSF à l’issue de l’épreuve plagnarde

Bob à 4

1 – Francesco Friedrich – Allemagne – 1052 points

2 – Johannes Lochner – Allemagne – 1029 points

3 – Justin Kripps – Canada – 994 points

4 – Oskars Kibermanis  – Lettonie – 986 points

5 – Alexey Stulnev – Russie – 856 points

6 – Hunter Church – USA – 816 points

Classement général complet coupe du monde bob à 4

Bob à 2 dames

1 – Kaillie Humphries – Etats-Unis – 834 points

2 – Stéphanie Schneider – Allemagne – 827 points

3 – Mariama Jamanka – Allemagne – 770 points

4 – Christine de Bruin – Canada – 762 points

5 – Nadezhda Sergeeva – Russie – 648 points

6 – Martina Fontanive – Suisse – 640 points

7 – Katrin Beierl – Autriche – 568 points

8 – Lubov Chernykh – Russie – 560 points

9 – Laura Nolte – Allemagne – 425 points

Classement général complet Coupe du monde bob à 2

Bob à 2 hommes

1 – Francesco Friedrich – Allemagne – 660 points

2 – Oskars Kibermanis – Lettonie – 594 points

3 – Justin Kripps – Canada – 544 points

4 – Michaël Vogt – Suisse – 504 points

5 – Hunter Church –  Etats-Unis – 496 points

8 – Romain Heinrich – France – 432 points

Classement général complet

Les athlètes français

Romain Heinrich : 2ème en bob à 4 sur la coupe d’Europe le 24 novembre dernier, Romain est attendu sur les disciplines de bob à 2 et bob à 4. La médaille à domicile, il en rêve !

Agathe Bessard : Vice-championne junior d’Europe en 2019, Agathe et son skeleton font des prouesses. Elle a hâte de se lancer tête la première sur la piste où elle a effectué ses premières descentes.

Margot Boch : Margot a décroché la 2ème place en bob à 2 lors du championnat d’Europe 2019. Auparavant en luge, elle a gardé la précision de pilotage et une envie sans limite.

“Avec l’équipe, on est à la fois excités et aussi un peu nerveux pour cette étape à La Plagne. On aimerait décrocher une médaille à domicile, là où nous nous sommes formés et où sommes devenus des athlètes de haut niveau. Je pense que ce sera une belle fête du sport, avec tous nos proches au bord de la piste !“ 

Romain Heinrich, pilote de l’Équipe de France

Les athlètes internationaux

Pas moins de 14 nations seront représentées à La Plagne, dès le 06 janvier pour les entraînements. Sont attendus notamment au départ :

Kailly Humphries, double-médaillée olympique en bob à 2, l’athlète court désormais pour les États Unis, son pays d’adoption,

L’Allemand Francesco Friedrich, également double-médaillé olympique en bob à 2 et bob à 4 aux JO de PyeongChang en 2018, il a été à plusieurs reprises champion du monde de bob à 2 et à 4,

Mariama Jamanka, également dans l’équipe allemande, a elle aussi une médaille olympique au compteur et un titre de championne du monde en bob à 2.

La piste de bobsleigh de La Plagne, unique en France

Unique en France, la piste a été construite pour les Jeux Olympiques d’Albertville de 1992. Depuis, elle accueille les athlètes internationaux comme les vacanciers. Emblème de la station, elle est toujours le théâtre de performances sportives inouïes. Sa technicité et l’expérience des équipes sont légendaires, tout comme ses mensurations :  19 virages, 1,5 km, 14,5% d’inclinaison maximale.