2 avril 2022 : Super Slalom, le plus long slalom du monde

2 avril 2022 : Super Slalom, le plus long slalom du monde

Certains diront que, pour prendre le départ de ce slalom XXL, il faut être un peu maso ! Après avoir avalé 320 piquets et 4 km, la ligne d’arrivée se dessine enfin, avec la sensation d’avoir les cuisses en feu. Et pourtant, les participants en redemandent, que ce soit pour profiter de l’ambiance ultra festive ou pour avoir le plaisir de prendre le même portique de départ que le gratin du ski français qui vient se détendre ici pour fêter la fin de saison.

Cette édition 2022 aura des airs de « Ju » bilé pour célébrer la fin de carrière du skieur plagnard Julien Lizeroux, qui a raccroché les skis la saison dernière.

Inscription 85 € avec l’inscription, accès aux remontées mécaniques, un dossard collector, une paire de lunettes UVEX sérigraphiée Super Slalom, une boisson au bar et un repas chaud.

Plus d’informations ici : http://www.superslalom.ski/

Tout le gratin au piquet

Le Super Slalom est une occasion unique pour les amoureux du ski, quelle que soit leur obédience, de se mesurer aux pointures du cirque blanc. La renommée de ses deux Julien(s) de créateurs pose le décor… Lizeroux, membre de l’équipe de France de ski alpin, tout d’abord et Régnier, ancien membre de l’équipe de France de ski freestyle pour compléter ce binôme explosif. Et depuis la 1ère édition, on ne compte plus les grands champions ayant répondu à l’appel de leur Super Concept ! Federica Brignone, Victor Muffat-Jeandet, Alexis Pinturault, Clément Noël, Tessa Worley, Brice Roger, Enak Gavaggio, Luc Alphand, Jean-Frédéric Chapuis, Marie Bochet, Kévin Rolland, ou encore Marie Martinod pour n’en citer que quelques-uns… Et même loin de la pression du circuit coupe du monde, terminé à cette époque de l’année, certains sont là pour jouer la gagne ! Alors qui détrônera Anne-Sophie Barthet et Clément Noël, vainqueurs en 2019, cet hiver ?

Une grande fête de fin de saison

Après une longue saison d’hiver, quoi de mieux que de fêter, en communion, l’arrivée du printemps avec une dernière grande descente ? Début avril, les journées sont plus longues, les températures clémentes et la neige est douce. Des conditions idéales… Et surtout, tout est permis… Rien d’étonnant alors de voir les Dalton ou des dinosaures à dossard enquiller les piquets. Mais pour tous, une seule motivation : se dépasser et parvenir à passer le dernier virage encore debout. Il est donc plutôt conseillé d’en garder dans les cannes et d’attendre le buffet de l’arrivée pour commencer à festoyer, avec le public de plus en plus nombreux chaque année.

no images were found