Un poisson nommé La Plagne sky house

Un poisson nommé La Plagne sky house

La dameuse aménagée Over the Moon n’était qu’un début.
La Plagne a souhaité proposer une suite digne de ce nom avec un concept d’appartement insolite et éphémère créé dans des cabines du Funiplagne, qui n’ont pas pu fonctionner cet hiver.
Ce 4 pièces suspendu de 21 m2 répond à des critères hors norme, avec le défi de transformer et d’habiller des cabines originellement conçues pour transporter des skieurs.
Le résultat donne un hébergement morcelé chauffé avec un salon équipé d’un poêle à bois, une chambre parentale avec un lit king size XXL, une cuisine ingénieuse et une salle de bain avec douche et lavabo alimentés en eau, le tout avec une vue à 360° défiant toute concurrence !

Si l’idée paraît « folle », l’alliance de plusieurs acteurs locaux a permis de passer du rêve à la réalité. Ce poisson d’avril aux allures de mirage, s’est vu depuis ce matin, salué positivement par la communauté des fans de La Plagne.

Une création collective 100% locale

Le projet a pu aboutir grâce à l’imagination de trois acteurs locaux assis autour d’une table et le savoir-faire de cinq artisans locaux. De cette somme de compétences et de bonnes volontés est né une création commune de qualité, résultat de 150 heures de fabrication et d’installation.

Les acteurs impliqués sont l’agence d’architecture d’intérieur « La Feuille Blanche » pour la création d’une ambiance avec la réalisation des croquis, des plans 3D et la coordination des talents locaux engagés, l’Office de Tourisme de La Grande Plagne et la Société d’Aménagement de La Plagne pour la réflexion de départ et la mise à disposition des cabines et les artisans locaux de la vallée : ETS Chevalier pour l’étude du projet, la fabrication en atelier et l’équipement en bois des cabines du sol au plafond ; Patrick Ruggeri, artisan indépendant qui a offert son expertise du travail du béton ciré et de la chaux pour réaliser la douche et le lavabo avec un mélange de sable de la carrière de la station ; Lauriane. J création pour la création de la vaisselle, couverts et objets de décoration en bois local ; la créatrice Dado Robino (Studio Sabatier) s’exprime dans la chambre 360 et apporte sa créativité au travers des matières et objets (table basse, luminaires, plaid et coussins) et l’Atelier des Frères qui s’est vu confier le choix, la confection et l’installation des tissus en provenance de la filature Arpin, leur partenaire historique.

«Cette saison blanche pour le domaine skiable n’a pas mis à mal la créativité des équipes. Ainsi l’idée de recycler les cabines en hébergement a fait son chemin et il nous tenait à cœur de nous rassembler autour d’un projet collectif. En à peine 1 mois de travail, le résultat est bluffant par la qualité des aménagements réalisés

Rémy Counil, directeur général de l’OTGP

« La SAP s’est mobilisée sur cette idée. Face à la réalité économique du marché, c’est une façon d’affirmer que nous continuerons à nous réinventer. On avait ce projet en tête depuis longtemps, cette année si particulière est apparue comme idéale pour sa réalisation ».

Nicolas Provendie, directeur général de la SAP

Les designers de La Feuille Blanche se sont entourés de cinq prestaires « du coin », véritables artistes des matières, tous passionnés par leur travail.

Des premiers croquis à la pose des éléments dans les cabines, en passant par la fabrication en atelier, l’établissement Chevalier a assuré l’agencement de chaque habitacle.

Patrick Ruggeri, travaille le béton et la chaux pour créer des surfaces nobles et sophistiquées à partir de ces matériaux bruts. Parmi les « ingrédients » utilisés, on trouve le sable de La Plagne.

A partir de bois de chêne, Lauriane. J Création a réalisé toute la vaisselle : bols, assiettes, couverts, ainsi que des objets de décoration : chandeliers et luminaires.

Pour Dado Robino, le choix s’est porté sur des tons gris, faire-valoir des touches de rouge évoquant le célèbre bonnet. Parmi les matières, certaines d’entre elles proviennent de la marque Fake ADN, une nouvelle marque du Studio Sabatier proposant de fausses fourrures de grande qualité.

L’Atelier des Frères s’est chargé du choix, de la confection et de l’installation du drap de Bonneval sur les banquettes et rideaux des cabines.

La communauté a mordu à l’hameçon

La vidéo et les photos qui immortalisent les cabines ont été diffusées ce jeudi 1er avril au matin et ont reçu un accueil chaleureux sur la toile. En cette période morose, le pari de divertir et de faire rêver avec un logement sans voisin, sans vis-à-vis et avec la garantie d’être les premiers au sommet de Grande Rochette le matin venu a tenu ses promesses.

Dado Robino et Lauriane. J Création revendent chacune via leurs canaux, les créations fabriquées pour l’occasion.