Résultats Championnats du monde Cascade de glace 2017

Résultats Championnats du monde Cascade de glace 2017

Après l’organisation de plusieurs étapes de coupe du monde de cascade de glace, la Plagne accueillait en exclusivité les championnats du monde de cascade de glace ce week-end.
Les 120 athlètes ont assuré un spectacle sportif hors du commun sur la tour de glace de Champagny en Vanoise, haute de 25 mètres et unique en France.
Deux épreuves se sont alternées : la vitesse, sprint en mode spider man et la difficulté, où l’endurance et la force sont engagées.
Quatre nations s’imposent sur ces championnats internationaux : la Corée, la Russie, l’Italie et la Suisse, omniprésentes sur les podiums.

 

RESULTATS

1.  Vitesse : hégémonie russe

Les Russes dominent sans concession la discipline. Le podium est occupé par cette nation tant chez les femmes que chez les hommes.

Plus encore, le quatuor en têtes est identique à celui de la coupe du monde d’escalade sur glace 2017 :

Chez les hommes, dans l’ordre : Pavel Batushev / Vladimir Kartashev / Leonid Malykh / Radomir Proshchenko.

Chez les femmes dans l’ordre : Maria Tolokonina / Ekaterina Feoktistova / Nadezhda Gallyamova / Ekaterina Koshcheeva.

 

2. Difficulté : les Coréens en force

Chez les femmes, la Coréenne Woonseon Shin décroche la 1ère place devant Angelika Rainer (Italienne) et Maria Tolokonina (Russe). Déception pour la suissesse Petra Klingler venue chercher un doublé historique (escalade + escalade sur glace), qui sort finalement du podium et termine 4ème.

Chez les hommes, le Coréen Hee Yong Park, vainqueur de la coupe du monde d’escalade sur glace 2017, termine 1er devant le suisse Yannick Glatthard et le russe Nikolai Kuzovlev. En 4ème position lors des demi-finales, le Coréen a su remonter le classement pour devenir champion du monde de cascade de glace 2017.

 
Côté français : des promesses d’avenir

Les athlètes français se sont bien battus et ont fondé des espoirs jusqu’aux demi-finales de difficulté.
On notera la performance de Louna Ladevant, jeune prodige de 16 ans, qui finit 10ème en difficulté mais surtout 1er Français malgré son âge et sa catégorie junior, une prouesse en soi. Il annonce d’ailleurs clairement viser l’or la semaine prochaine pour les championnats du monde junior : les 10 & 11 février 2017 sur cette même tour.
Son grand frère, Tristan Ladevant, a choisi de se réserver pour l’épreuve de difficulté plutôt que celle de vitesse, il finira 14ème au classement.

Chez les femmes, Marion Thomas, 21 ans, a tenu son public en haleine. Une malheureuse faute en demi-finale de difficulté stoppe net son run (un pied posé en dehors de la zone). En vitesse, elle termine 6ème lors des qualifications, accède aux finales mais ne parvient pas à se hisser sur le podium.