|Podiums homme et femme inédits |                               Beñat Marmissolle et Lucie Bidault au sommet

|Podiums homme et femme inédits | Beñat Marmissolle et Lucie Bidault au sommet

À RETENIR :

– Une 32ème édition réussie, bénéficiant d’une météo idéale et d’une montée à la fraîche (15°C à Aime, 7°C à 2 000 m et 2°C au glacier)

– près de 2 400 inscrits, dont plus de 1 000 sur La 6000D, la course reine

– Victoires du Basque Beñat Marmissolle et de la Mauriennaise Lucie Bidault

– Des coureurs seuls au monde au glacier, où le public n’avait pas accès cette année en raison des travaux de la nouvelle télécabine

– Des records qui tombent pour la seconde édition de la 6D Marathon (30 minutes de moins que les deux vainqueurs homme et femme de l’an dernier) ; une épreuve qui confirme son succès dans le programme du week-end

– Prochaine édition : du 27 au 29 juillet 2023


Climatisation naturelle pour La 6000D ! 

Après les fortes chaleurs des dernières semaines, l’organisation était préparée à soutenir les organismes des coureurs, notamment grâce à la 6D Récup, installée pour la première fois à l’intérieur de l’église millénaire du Prieuré Saint-Martin sur le village de l’événement. La pluie bienvenue de vendredi et un thermomètre en chute libre ont finalement rafraîchi l’atmosphère, créant des conditions de course idéales.

Ci-contre, le vainqueur Beñat Marmissolle en pleine ascension du glacier et ci-dessous, Charlotte Dauchot, 3ème femme devant le lac des Blanchets.

Focus La 6000D – Première participation, première victoire ! 

Ce samedi, le coureur basque Beñat Marmissolle faisait partie des favoris pour sa première participation à la course reine du week-end (67 km, 3 400 D+). Fort d’une troisième place à la Diagonale des Fous à La Réunion en 2021, Beñat Marmissolle côtoie peu les panoramas alpins et privilégie les parcours un peu plus techniques. Mais le coureur ne s’est pas laissé intimider « C’est très beau votre pays, c’est grandiose ! J’ai dû aller chercher dans mes derniers retranchements mais c’est à la redescente à partir de Plagne Bellecôte que j’ai pu créer l’écart, même si c’était du « roulant » qui n’est pas ma spécialité. J’aurais pu prendre les skis ! » plaisantait-il. Il boucle La 6000D en 6h20’58 ». Beñat Marmissolle sera également sur l’UTMB 2022.

L’Orléannais Jan Baudet, installé à La Plagne depuis un an, et l’habitué de La 6000D, le Drômois Jarno Legros se hissent également sur le podium.

Tout juste remis du Covid, le jeune Yves Héloury réalise l’exploit de se classer 7ème (1er de la 6D Lacs en 2021).

C’est du côté du podium dames que la surprise s’est jouée ce samedi. Après la victoire de Mimi Kotka l’an dernier, Lucie Bidault, originaire de Valloire et accompagnatrice en montagne, boucle La 6000D en 7h41’08 » pour sa première participation : « Beaucoup de personnes m’avaient parlé de cette épreuve et je voulais essayer. […] J’ai fait la différence au glacier où c’était plus raide. […] C’est vraiment l’ambiance que j’ai appréciée aujourd’hui ».

Elle a longtemps été talonnée par Ludivine Conrie qui -pour la petite histoire- a rencontré son mari il y a 8 ans sur La 6000D alors qu’elle-même participait à la 6D Lacs. Charlotte Dauchot monte sur la 3ème marche.

Un événement qui fédère toute la famille 

L’alchimie entre une ambiance chaleureuse créée par les organisateurs, les bénévoles et la motivation du public. Sur trois jours, de nombreuses familles ont participé à plusieurs courses !

– 6 courses dédiées à tous les profils de coureurs : 6Découverte (11 km / 600 m D+) – 6D Bob montée insolite – 6D Lacs (28 km, 1 500 m D+), 6D Marathon (42 km, 2 000 m D+) et la course reine La 6000D (67 km, 3 400 m D+) en solo ou relais à 2

– 2 épreuves dédiées aux traileurs en herbe : 6D Kids (500 à 3000 m) et la chasse au trésor de la 6D Aventure.

la deuxième édition de la 6D Marathon (42 km, 2 000 D+) confirme le succès de ce format avec 304 partants et voit la victoire de Moha AARAB et Laura MOUGEL, qui font descendre le temps de référence de 30 minutes par rapport à 2021. Pour sa première participation, Yoann Stuck, l’ambassadeur trail de La Plagne termine deuxième après une course très disputée.

Les résultats 

La 6000D // 67 km – 3 400 m D+
Hommes
1er :  Beñat Marmissolle – 6h20’58 »
2ème : Jan Baudet – 6h26’30 »
3ème : Jarno Legros – 6h36’05 »
 
Dames
1ère : Lucie Bidault – 7h41’08 »
2ème : Ludivine Conrie – 7h51’05 »
3ème : Charlotte Dauchot – 7h54’10 »
La 6000D en relais // 67 km – 3 400 m D+
1ers : Emmanuel Meyssat et Justine Rouveyrol – 6h45’28 »
2èmes : Carole-Ann Eberle et Wilfried Tacquard – 6h53’27 »
3èmes : Simon Edouard et Anne-Lyse Murro – 7h37’16 »
 
6D Marathon // 42 km – 2 000 m D+
Hommes
1er :  Moha AARAB – 3h29’25 »
2ème : Yoann Stuck – 3h31’30 »
3ème : Théo Arnaud- 3h38’16
 
6D Lacs // 28 km – 1 500 m D+
Hommes
1er :  Nicolas Reymond – 2h30’21 »
2ème : Hans Hansen – 2h33’38 »
3ème : Robin Feigne – 2h37’54
 
Dames
1ère : Laura Mougel – 4h30’54 »
2ème : Marie-Anne Bigot Sazi – 4h45’00 »
3ème : Amélie Travier – 4h45’59 »
 
Dames
1ère : Marie Goncalves – 2h51’10 »
2ème : Anaïs Guillot – 2h59’49 »
3ème : Alanis Duc – 3h00’43 »