La Révolution Go To Ski

La Révolution Go To Ski

  Ressemblant à une trottinette des neiges, le go to ski est capable de reproduire mécaniquement les 8 mouvements effectués par les pieds d’un skieur.

Cette  innovation bluffante est signée par l’ingénieux inventeur et fabricant de matériel Marc Gostoli.

A vocations multiples, elle est un caméléon qui s’adresse aux skieurs qui souhaitent apprendre le ski hors des sentiers battus, aux très bons skieurs qui cherchent à peaufiner leurs postures et aux personnes en situation de handicap de glisser debout.

Apprentissage en un temps record

Thaïs JA37-gotoski--_jaumouillieUMOUILLIE  – Utilisatrice

Je partais de zéro et j’ai appris à skier en une matinée avec le go to ski à la Plagne ! Il m’a suffi de descendre 5 pistes avec l’appareil pour être capable ensuite de skier seule avec les skis parallèles. Je ne suis pas passée par la phase chasse neige, mon inconscient a pris le dessus et a créé des automatismes. Le go to ski est à la portée de tous et permet un gain de temps considérable dans l’apprentissage.

36-gotoski-n_albrand
A la recherche du virage parfait

Nicolas Albrand – Entraîneur club des sports de la Plagne  photos 36 (portrait et le jeune)

En une piste, nos jeunes skieurs du club sont mis devant l’évidence de leurs erreurs. Le go to ski est un support d’entraînement pour le club pour plusieurs raisons : il oblige les jeunes à accepter la vitesse et à la conserver tout au long du virage, il permet la correction des défauts liés au parallélisme des tibias et des genoux et également de mieux comprendre l’équilibration avant / arrière.”

36-gotoski-competition

 

Marc_Gostoli

Une histoire à skier debout

Grâce au go to ski, 76% des personnes en situation de handicap peuvent skier debout à la Plagne ! Créateur de l’école de ski Antenne Handicap et inventeur de l’engin, Marc Gostoli est fier de permettre aux personnes en situation de handicap mental, les traumatisés crâniens, les personnes atteintes d’infirmité motrice cérébrale, les amputés, hémiplégiques et les autistes de glisser debout sur les pistes.

Je m’engage à rendre accessible la pratique du ski à tous depuis 1985, avec le caractère que l’on me connaît. Les mentalités évoluent, aujourd’hui je fais face à une intégration et une reconnaissance du handicap. Je me suis rendu compte très vite qu’il y avait plus de personnes handicapées debout qu’assises. On ne peut pas leur apprendre le ski de façon classique. Le go to ski permet d’apprendre très facilement le ski en amenant tout de suite à la finalité de skier avec les skis parallèles. Le guidon escamotable du gotoski permet de gérer les pieds plus facilement et empêche la chute avant et la chute arrière. 98% des actions sont faites avec les mains”.

L’école de ski “Antenne Handicap”
Quelque soit le type de handicap, l’école de ski “Antenne Handicap” prône 3 valeurs : accessibilité, autonomie et liberté. Depuis plus de 20 ans, elle a permis à  plus de 20 000 personnes handicapées de skier debout ou assis. Il s’agit pour le moment d’une petite partie de cet important marché potentiel, quand on sait que 80 millions* de personnes en situation de handicap sont dénombrées en Europe.

 

 

* source Organisme Central de Technologie d’Apprentissage de promotion et d’éducation en faveur des personnes handicapées