[ENVIRONNEMENT] Miracles de la nature

[ENVIRONNEMENT] Miracles de la nature

La Cembraie

Son paysage caractéristique est façonné au gré des centaines de dolines dans lesquelles s’épanouit une végétation de pins cembro et de mélèzes. 12 ha géologiques et naturalistes rarissimes situés sur le domaine skiable. Résultat d’une équation unique au monde, cet écosystème allie un sol gypseux et un équilibre qui repose sur les frêles épaules d’un oiseau.

Le casse-noix moucheté pour clé de voûte

Le repeuplement de la forêt tient à ses provisions de cônes de pins cembro. Il répartit les graines dans des planques pour les retrouver l’hiver. Pas infaillible dans ce jeu de piste, il en oublie certaines qui peuvent germer.

Un équilibre fragile

Sa situation au milieu des pistes mérite toutes les attentions pour assurer sa pérennité et l’harmonie de l’écosystème. Le lieu est recensé ZNIEFF mais n’est pour autant pas un sanctuaire infranchissable.

Une découverte à pas de loup

Une balade en raquettes s’avère être l’unique solution pour en découvrir tous les secrets. Être accompagné permet d’éviter l’érosion du site et le bruit mettant en péril la survie de ses habitants (renards, écureuils, hermines, lièvres variables et tétras lyres). Ils décryptent les secrets des traces des animaux dans la neige. Balade de 2h30 dès 28€/personne

Le vallon glaciaire

Champagny-en-Vanoise possède un trésor naturel et pour le découvrir, il faut pousser un peu plus loin, voire même au bout du bout.

Des glaciers…

L’impression est immédiate, le vallon forme un U. C’est que, durant des millénaires, la place était occupée par un glacier.

Pour comprendre les mécanismes glaciaires, rdv dans l’espace Glacialis pour éveiller les consciences face aux enjeux climatiques. espaceglacialis.fr

et des hommes.

Six hameaux pittoresques s’élèvent en pointillés le long du ruisseau. La culture montagnarde agropastorale trouve ici ses lettres de noblesse. Le site nordique se découvre en ski de fond, ski joëring, raquettes ou en traîneau à chiens.

Le vallon est classé au patrimoine national. 2 370 ha sont protégés par le code de l’environnement pour leur qualité paysagère.

Portraits

Marion, garde-monitrice du Parc national de la Vanoise

Son rôle : préserver le Parc. Pour cela, la pédagogie et la sensibilisation jouent un rôle important auprès des publics. Elle passe aussi des heures à randonner à ski pour le suivi et l’observation de la faune, et pour s’assurer du bon fonctionnement des refuges non gardés.

Anny, ancienne institutrice du village

Arrivée du Gers en 1969, Anny n’est jamais repartie, après tout, c’est « son paradis ».  Peu nombreux à y vivre à l’année, les habitants se serrent les coudes et apprécient les occasions de partage.


Le Marathon du Grand Bec – 21 février 2021
Cette course de ski nordique populaire fête ses 10 ans ! Parcours de 1,5 à 42 km. marathondugrandbec.com