Championnats du monde FIS de télémark – 14 au 19/03/2017

Championnats du monde FIS de télémark – 14 au 19/03/2017

Après l’organisation de 5 coupes du monde de télémark, Montchavin-la Plagne est fière d’accueillir à nouveau le gratin mondial pour 4 jours de compétition répartis entre les sites de Montchavin-la Plagne et le stade de Plagne Centre.

Au rythme des fentes, les talons libres, les télémarkeurs s’élanceront dans les portes tels des guerriers des neiges alliant force, endurance et grâce.

 

FAVORIS

Phil Lau, le français et local de l’étape, ainsi que la Suissesse Amélie Reymond ont annoncé la couleur : ces championnats du monde sont leur objectif ! Tous deux sont connus pour survoler la discipline et sont détenteurs de multiples globes.

Chez les hommes, les principales têtes d’affiche sont :
– l’allemand Tobias Mueller, double détenteur du globe de cristal en  2014 et 2015
–  le français Phil Lau, triple vainqueur d’étapes de coupes du monde Sprint cette saison (MAJ 30/01)
– les suisses Stefan Matter , Bastien Dayer  et Nicolas Michel

Chez les dames,  la suissesse Amélie Reymond est leader incontestée depuis plusieurs saisons.

 

Lien vers le classement général Coupe du monde toutes épreuves confondues :  https://data.fis-ski.com/telemark/cup-standings.html

 

LES 4 EPREUVES

La Classique (ou Classic) : épreuve reine du Télémark (comme le 100m l’est pour l’athlétisme).
Le tracé de cette épreuve est composé de phases bien distinctes : une partie libre (mais pas obligatoire dans toutes les compétitions) + un loom (virage relevé à 360°) + partie de skating + un géant + un saut.
Les compétiteurs sont notés par des juges tout le long du tracé. Des pénalités sont attribuées pour le saut (longueur et atterrissage) et également si la position télémark n’est pas respectée au passage des portes.

La Classique Sprint :  se déroule en deux manches d’environ 1 minute chacune. 

Elle est constituée d’un slalom géant + saut en cours de tracé, + loom, + parcours en technique nordique. Le loom fait la transition entre le géant et le sprint en ski de fond.

Sprint parallèle : nouvelle discipline qui a vue le jour en 2011, développé par la FIS en vue d’une reconnaissance Olympique
Course en parallèle
2 coureur s’affrontent sur une manche sèche dans un parcours rouge et un parcours bleu en utilisant le même sautoir (tremplin) et même loom.
En fonction de pénalités attribuées par les juges le parcours de skating est plus ou moins long pénalisant ainsi le coureur.
Après une manche de qualification sur le format d’une Sprint en 1 manche les coureurs s’affronte en16è de final puis 8è /1/4 , 1/2 et finale.

Sprint parallèle en équipe : le parcours est identique au Sprint parallèle, mais la course se déroule par équipe de 3 (minimum une femme par équipe). Les 8 meilleures nations mondiales s’affrontent.

 

PROGRAMME

(susceptible de connaître des modifications)

Télécharger le programme officiel : Programme-WCS_telemark-LaPlagne2017

Mercredi 15/03 : Sprint parallèle par équipe  (stade JL Crétier à Plagne Centre)
8 meilleures nations
10h30 : début de la compétition

Jeudi 16/03 : Sprint parallèle (stade JL Crétier à Plagne Centre)
10h30 : qualifications
12h : finales
18h30 : Remise des prix de l’épreuve de sprint parallèle par équipe et de sprint parallèle sur le front de neige de Montchavin-la Plagne

Samedi 18/03 : Classique (Montchavin-la Plagne)
10h : début de la compétition, une seule manche

Dimanche 19/03 : Classique Sprint (Montchavin-la Plagne)
9h30 : 1ère manche
Midi : 2ème manche
Remise des prix des épreuves de Classique et de sprint dans la zone d’arrivée sur le front de neige de Montchavin-la Plagne

 

INITIATIONS TELEMARK POUR LE PUBLIC

Initiations gratuites au télémark en après midi, proposées grâce au soutien de la commission télémark de la Fédération française de Ski
Parc de tests avec les marques The M Equipment et K2 skis

Mercredi 15/03 et jeudi 16/03 sur le front de neige de Plagne Centre
Samedi 18/03  sur l’espace débutant aux Coches

 

Autres animations : chocolats chauds Milka et chartreuse orange offerts pendant les compétitions